Quand le verbe et la photo

Quand le verbe et la photo ne suffisent plus…

Dans le contexte actuel, l’illustration prend une place à part. À la fois outil de communication, de pédagogie mais aussi une forme de récit. Elle permet d’aller au-delà des mots, d’éclairer et aussi de positiver.

De l’illustration pour raconter

Quand on est en plein dans les rapports annuels, qu’il faut raconter visuellement 2020 et 2021, ce n’est pas évident. Projets ralentis ou arrêtés, télétravail, distanciation sociale, gestes barrières, il faut redoubler de créativité pour pallier un manque de photos du réel, et pourtant montrer que ça bouge, que les entreprises ont maintenu leur cap. Alors, il faut aller chercher du côté de la datavision, de l’infographie et de l’illustration pour (dé)montrer l’action et faire le récit de cette période. Et pourquoi pas aussi des illustrations-portraits pour donner vie et corps à l’engagement et montrer l’humain, l’individu derrière les actions menées ?

De l’illustration pour raviver le quotidien

Comme tous les évènements marquants, la crise sanitaire de la Covid-19 a été l’occasion d’une grande démonstration de créativité du côté des illustrateurs. Avec en tête, les dessinateurs de presse qui ont donné à lire leur interprétation de notre réalité avec souvent beaucoup d’humour et d’autodérision. L’illustration, c’est aussi cela : cette capacité à parler du quotidien, du réel, du vrai tout en nous en extrayant ou en prenant de la hauteur. Et ça fait du bien !

Une belle preuve de cette force : le partenariat entre JCDecaux, la mairie de Paris et le chanteur Mika. Ils ont habillé les colonnes Morris de la capitale d’illustrations positives, flamboyantes et pleines de couleurs en février 2021. Une initiative pour égayer le quotidien !

De l’illustration pour s’affirmer

Dans l’édition, l’univers graphique déployé dans les mooks est une véritable inspiration. Il permet à l’illustration de s’exprimer pleinement comme forme narrative. L’illustration raconte, parle et invente son langage. Elle participe à la fois à apporter une patte, une identité, elle permet de distinguer immédiatement un support, mais elle sert aussi à donner une lecture, un angle de vue sur un sujet. Elle traduit une idée, un concept, et en cela elle est d’une puissance exceptionnelle pour incarner une vision.

C’est pourquoi Kazoar a choisi de faire appel à l’illustratrice Rose Aubert, pour mettre en dessin les expertises de l’agence. Nous avions les mots pour le dire, il nous fallait aussi les images. Rose a accepté de mettre à profit son coup de crayon pour raconter notre territoire d’action : communication 360°, identité visuelle, communication responsable, édition, communication interne, marketing opérationnel, presse d’entreprise.

À l’agence, on a tous une illustration préférée, et vous, c’est laquelle ?

Gif des nouvelles illustrations de Kazoar

 

Inscrivez-vous pour recevoir notre newsletter